fb-root

Licorne d'après le livre "Quand Lisane coud des doudous"


Le livre

J'ai acheté le livre "Quand Lisane coud des doudous et des accessoires pour les petits" aux éditions Créapassions l'an passé : il était impossible de résister à ces adorables créatures si joliment mises en valeur par les photos colorées et fantaisistes qui remplissent l'ouvrage et qui nous font voyager au pays des rêves d'enfant. Pourtant, je n'avais toujours pas osé me lancer de peur ne pas réussir à faire des modèles si détaillés car, dès qu'il s'agit d'accessoires ou de peluches, la réalisation nécessite beaucoup d'application et de méthode et j'ai tendance à foncer sans me perdre dans les explications... Le résultat n'est pas toujours heureux!!

Cette crainte était infondée car le livre détaille pas à pas toutes les étapes de couture: il suffit de regarder les photos et de s'exécuter pour réaliser le modèle sans difficulté. Si tous les livres et tous les magazines de couture étaient aussi limpides, coudre serait un jeu d'enfant! Je conseille donc cet ouvrage à tous ceux qui aiment ce genre de projets et je compte bien réaliser d'autres petites créatures pour ma fille.

Outre l'adorable licorne, on y trouve, par exemple, un loup, un renard, des fées, des lapins, un hérisson irrésistible et tout une série d'accessoires plus mignons les uns que les autres.

Le modèle

Ma fille m'a réclamé une peluche Ty licorne en allant au centre commercial hier matin et je me suis rappelé que j'avais acheté des gros yeux brillants pour peluches il y a quelques temps. J'ai donc décidé de la coudre moi-même!

Voici à quoi ressemble le modèle présent dans le livre:

(photo tirée du site Créapassions)
J'ai choisi de faire une licorne bleue tout simplement parce que ma fille préfère le bleu (je n'ai pas réussi à lui vendre une licorne rose!!). je n'ai pas fait d'ailes et j'ai changé les yeux : les miens sont placés un peu plus haut et j'ai utilisé les fameux yeux brillants, ce qui change considérablement le visage de ma licorne (qui, par certains aspects, ressemble plus à une girafe ou à une vache!!).


Le modèle en soi n'est pas difficile à faire (le patron tombe parfaitement et les explications, je le répète, sont d'une clarté rare), c'est sur la fin que j'ai eu le plus de mal : coudre les dessous de pattes (aaargh), assembler le corps et la tête à la main (ne pas hésiter à bien rembourrer), coudre la crinière.



Cornette

Nous avons décidé d'appeler cette licorne Cornette et elle s'entend déjà bien avec Poupette, la poupée en chiffon que, pour le coup, j'ai conçue de A à Z.


Jupe et serre-tête pour un Disneybound Ariel


J'ai réalisé cette jupe patineuse en vue d'un séjour à Disneyland. J'avais acheté ce tissu il y a un an environ justement pour faire une tenue clin d'oeil à Ariel : au départ je pensais à une robe mais, le motif étant chargé, une jupe m'a paru être un choix plus judicieux pour mettre ces écailles vertes métallisées en valeur.


J'ai utilisé un patron Burda que j'avais (la jupe du modèle 7308 qui est tout simplement un disque) pour m'éviter de calculer mes mensurations et de dessiner moi-même le quart de cercle. Pour les plus motivées, il existe de nombreux tuto sur internet qui expliquent comment concevoir soi-même le patron d'une "jupe-qui-tourne" (c'est ainsi que ma mère les nommait quand j'étais petite et ça m'est resté!!). J'ai tout simplement rajouté une ceinture élastiquée et le tour était joué ! (Je vous passe le temps que j'ai passé à refaire l'ourlet car j'avais prévu une longueur trop importante et le rendu, en plus d'être kitsch, était affreusement ringard.)

Dans la foulée, j'ai réalisé un petit noeud pour orner un serre-tête avec des oreilles de Mickey que j'avais acheté à Primark.


Si j'ai le temps, je poursuivrai ma customisation en l'agrémentant de motifs aquatiques (perles, coquillages), histoire de le rendre un peu plus sophistiqué. 
Ce motif m'a donné envie de faire d'autres créations sur le thème des sirènes, nous verrons bien ce qui me passera par la tête d'ici les semaines qui viennent... A suivre!

Cosplay de Sophie (Le Château ambulant)





Costumes Ghibli - Kiki la petite sorcière

J'étais tellement lancée dans mon "délire" Ghibli que j'ai également cousu la robe et le noeud de Kiki pour ma petite soeur qui est très très fan de ce personnage depuis qu'elle est enfant.



Cela m'a demandé beaucoup moins de travail : j'ai utilisé un patron de robe trapèze disponible dans le livre de couture japonais Lisette et des manches issues du magazine Burda Hors-série consacré aux années 60.


La robe de Kiki étant simplissime, j'ai essayé de lui donner une coupe graphique qui rappelle les robes de sorcières enfantines et qui allait parfaitement avec le piqué de coton bleu marine que j'ai utilisé.


Et voici le noeud dans lequel nous avons glissé un serre-tête noir:


Costumes Ghibli - Sophie

Cette année, pour aller en convention, j'ai eu envie de porter un costume issu des films du studio Ghibli. Comme beaucoup de personnes, je suis fan des films d'animation produits par ce studio et je voulais changer un peu des héroïnes Disney mais, si j'aime la plupart des films de Miyazaki et de ses confrères, je n'ai pas vraiment l'âge ou le physique pour incarner les personnages féminins marquants de cette univers.
J'ai finalement choisi de me costumer en Sophie Hatter dans Le Château ambulant car elle me semblait bien plus proche de moi que San, Kiki ou Ponyo ! 


Pour une fois, j'ai quasiment inventé l'intégralité du patron. Ce que j'ai le plus apprécié dans ce projet, c'est la simplicité du costume: tout repose sur la coupe et sur l'allure générale, contrairement aux tenues des princesses Disney, qui, tout en respectant le design global des tenues, nécessitent aussi beaucoup de finitions, de broderies, de peintures, de paillettes et autres fioritures pour paraître  suffisamment "magiques". Dans l'univers Ghibli, en revanche, la sobriété est de mise, j'ai donc choisi un coton bleu qui correspondait à l'humilité du personnage et de la broderie anglaise blanche pour les finitions autour du col et des manches.



J'ai beaucoup aimé faire les accessoires, notamment le petit Calcifer en taffetas et en feutrine!



Costume d'Anna




Et voilà les photos de mon costume porté! C'était très amusant d'être Anna le temps du carnaval: j'espère avoir l'occasion de reporter ce costume!!

Costume d'Anna de La Reine des Neiges

Cette année j'ai opté pour un costume de carnaval qui me protège du froid (pas de manches courtes ou de décolleté): Anna de La Reine des Neiges! Je vous ai fait un petit résumé de mon travail (et en même temps une review du patron que j'ai choisi).

Le patron

J'ai utilisé le patron Simplicity 1210 qui est un modèle officiel et que je conseille à ceux qui voudraient gagner du temps.


La tenue (sauf la cape) est faite en une seule pièce mais donne l'illusion de contenir la chemise, le bustier et la jupe. Concernant la taille, il ne faut pas se fier aux tailles que l'on porte habituellement en magasin mais bien aux mesures indiquées au dos de la pochette.

J'ai tout de même modifié le modèle : j'ai rallongé et élargi considérablement la jupe car je voulais qu'elle soit plus volumineuse.

Les tissus

J'ai utilisé différentes sortes de coton pour réaliser le costume: c'est une matière facile à travailler et parfaite pour la peinture à tissus. J'ai choisi du coton léger bleu ciel de chez Buttinette, du satin de coton bleu roi provenant des Coupons de Saint Pierre (j'adore cette variété de coton car elle a une belle tenue et un rendu plus élégant que le satin synthétique basique) et enfin du coton noir épais (tissus d'ameublement) que j'avais en stock pour le bustier.

La réalisation

J'ai mis beaucoup de temps à finir le costume car le modèle contient quelques difficultés : assembler des tissus qui n'ont pas le même poids et la même texture, coudre un biais doré sur des parties anguleuses, concevoir le motif en forme de vagues en bas de la jupe, puis dessiner et peindre tous les motifs... Que de travail !
Pour faire les fausses broderies, j'ai décalqué les gabarits fournis dans le modèle (ils sont prévus pour être des appliqués) et j'ai utilisé de la peinture Setacolor de la marque Pébéo.

Le résultat




Je suis plutôt contente du résultat: c'est l'un des costumes les plus aboutis que j'ai faits jusqu'ici!